DE

Rapport de gestion 2019

Table des matières

Entre continuité et nouveauté
Avant-propos du Président
La rencontre d’un lutteur et d’un joueur d’échecs …
L’équipe Heinzer
Rapport d’activité
Rétrospective annuelle
Ouvrir le rapport de gestion 2019 en PDF

Entre continuité et nouveauté

Avant-propos du Président

Urs Lauffer, Président du Conseil de la fondation

Notre vingt-et-unième exercice s’est achevé sur une note favorable. Une fois de plus, nous avons eu le privilège de faire la connaissance de plus d’une centaine de jeunes gens particulièrement talentueux issus de toute la Suisse en leur permettant de suivre la formation désirée. Depuis la création de notre fondation, nous avons investi quelque 27 millions de francs à cet effet. Nous sommes toujours intervenus là où les subventions publiques s’avéraient insuffisantes ou inexistantes. La continuité de notre mission s’appuie sur des critères univoques, l’élément déterminant étant le talent particulier des candidats. Pour cela, nous ciblons les jeunes gens âgés de 10 à 25 ans qui résident en Suisse. J’ajoute qu’en tant que fondation privée, nous pouvons parfois faire des exceptions.

Ainsi, il n’est pas rare que nous soutenions des talents d’exception n’ayant pas encore atteint l’âge minimal. La continuité de notre activité se manifeste également d’une autre manière: Stéphanie Ramel dirige notre bureau depuis maintenant seize ans, avec professionnalisme et engagement. Fritz Frischknecht, responsable des finances, occupe son poste depuis la création de la fondation et Max Heinzer, responsable du secteur Sport, nous a rejoints il y a déjà six ans.


Mais la continuité n’exclut toutefois pas la nouveauté. Je pense notamment aux demandes relevant de domaines que nous n’avons encore jamais traités, notamment dans le secteur du sport, ou émanant de musiciens qui pratiquent des instruments rares. Mais c’est surtout le développement remarquable des enfants, adolescents et jeunes adultes que nous soutenons à travers notre fondation, et qui est chaque fois différent. Chacun d’eux se présente à nous avec un caractère, une histoire et un talent qui n’appartiennent qu’à lui. Pouvoir accompagner ces jeunes gens pendant une courte ou longue période déterminante de leur vie confère à cette mission un aspect fascinant.

Continuité et nouveauté caractérisent également le Conseil de la fondation, qui affichera cette année de nouvelles couleurs.

Fritz Gerber, notre président d’honneur, Renate Gerber, notre vice-présidente, Felix Gutzwiller et moi-même sommes présents depuis le début. Pendant de nombreuses années, notre organe de direction a pu profiter de la longue implication et de la grande compétence des trois membres qui se sont retirés fin 2019: Christine Beerli, René Braginsky et Bruno Gehrig. Christine Beerli a siégé au Conseil de la fondation pendant vingt ans et a toujours apporté une précieuse contribution à notre activité. En sa qualité d’ancienne conseillère d’État, de directrice d’une haute école spécialisée et de vice-présidente du CICR, elle a fait preuve d’une grande compréhension à l’égard des demandes de nos candidats.

René Braginsky, entrepreneur et mécène, a fait profiter la fondation de la riche expérience acquise dans sa propre fondation de famille et a eu le grand mérite d’accroître la fortune de la fondation. Pour sa part, Bruno Gehrig, chef d’entreprise talentueux, a apporté une contribution importante au travail de notre organe. Ses conseils avisés, notamment lors de l’évaluation des demandes, ont toujours été un enrichissement.

Nous sommes ravis d’accueillir Regula Gerber, Stephan Howeg et Urs Rohner au sein du Conseil de la fondation et nous leur sommes reconnaissants d’y mettre à profit leurs expériences professionnelles avérées et leurs qualités humaines.

Pour finir, je souhaiterais souligner que la situation de la fortune de la fondation s’est améliorée après une période difficile sur les marchés financiers au cours des dernières années. En effet, notre résultat financier a été excellent en 2019, ce qui est d’autant plus réjouissant. Au terme de l’exercice sous revue, le capital de la fondation était de nouveau largement supérieur à 30 millions de francs, ce qui tient essentiellement à la nouvelle donation substantielle de Fritz Gerber que nous avons acceptée avec une profonde gratitude. Nous disposons ainsi de conditions optimales pour pouvoir poursuivre notre mission avec succès!

Urs Lauffer

La rencontre d’un lutteur et
d’un joueur d’échecs …

Équipe Heinzer

Max Heinzer, escrimeur de haut niveau, a bénéficié du soutien de notre fondation de 2010 à 2015. Il y a six ans, Max a changé de camp et épaule désormais la Fondation Fritz Gerber au poste de responsable du secteur Sport, qu’il occupe à temps partiel.

De gauche à droite: Jason Joseph, coureur de haies / Angelica Moser, perchiste / Max Heinzer, escrimeur / Marco Odermatt, skieur / Aline Danioth, skieuse / Nalani Buob, joueuse de tennis en fauteuil roulant / Géraldine Ruckstuhl, heptathlonienne / Joel Wicki, lutteur / Noël Studer, joueur d’échecs / Henji Mboyo, gymnaste

En 2017, il a développé une idée qui a convaincu le Conseil de la fondation: monter une équipe de dix jeunes sportifs particulièrement talentueux qui recevraient une aide spéciale et pourraient participer à un échange. Chaque membre de l’équipe bénéficie au moins d’un soutien annuel de 20 000 francs pendant trois ans, pour lui permettre de se concentrer pleinement sur les entraînements et les compétitions. Un groupe WhatsApp garantit les échanges au sein de l’équipe grâce auxquels les participants peuvent en apprendre davantage sur des disciplines sportives et des situations de vie très diverses. Bien entendu, Max Heinzer – multiple médaillé lors d’événements majeurs et titulaire record de la Coupe du monde d’escrime – ne manque pas d’y intégrer sa grande expérience personnelle. Accueillant cinq membres en 2017, le groupe compte aujourd’hui neuf personnes.

Une fois par an, l’«équipe Heinzer» retrouve notre bureau pour un événement commun incluant une manifestation sportive particulière. Nalani Buob, sportive de haut niveau en fauteuil roulant, ayant rejoint l’équipe en début d’année, le tennis en fauteuil roulant était inscrit au programme de 2019. Jason Joseph, champion d’Europe junior du 110 m haies, était également présent pour la première fois. Le volet sportif a été suivi d’un repas pris en commun permettant un échange interdisciplinaire. Le joueur d’échecs Noël Studer et la star de la lutte Joel Wicki ont ainsi pu s’entretenir sur la manière somme toute très différente dont ils se préparent à leurs compétitions respectives …


Les formidables succès que les sportifs de l’«équipe Heinzer» ont remportés ces trois dernières années montrent que cette forme d’aide va dans la bonne direction.

Rapport d’activité 2019

Rétrospective annuelle

Après plus de vingt ans, nous avons décidé de revisiter notre site Internet et notre logo pour les adapter à notre monde en constante évolution et négocier ainsi le virage numérique. Une mise au concours a été publiée à l’intention des concepteurs graphiques que nous soutenons. La décision finale s’est avérée très délicate au vu des nombreux projets créatifs qui nous ont été soumis.

Nous avons retenu le concept du jeune graphiste Raffaele De Giovanni (www.deraffaele.ch), qui a étudié à la F+F Schule für Kunst und Design de Zurich de 2012 à 2015. Notre aide financière lui a permis de régler alors une partie de ses frais de scolarité. Nous sommes ravis de vous présenter ses idées graphiques dans ce rapport et sur notre nouveau site Internet (www.fritz-gerber-stiftung.ch).

Un nombre limité d’exemplaires du rapport est désormais imprimé. Il peut toutefois être téléchargé en toute simplicité depuis notre site Web sur un smartphone, une tablette ou un ordinateur. Outre notre soutien en faveur de jeunes talents, nous apportons ainsi une petite contribution à la protection de notre environnement.

But de la fondation

Depuis vingt et un ans déjà, notre fondation a pour objectif – exclusivement dans un souci d’utilité publique – de soutenir de jeunes talents qui résident en Suisse, en leur accordant des aides pour le financement d’une formation, d’un perfectionnement ou d’une formation continue. Nous apportons notre aide là où les subventions publiques s’avèrent insuffisantes ou inexistantes. Pour cela, nous attribuons une aide personnalisée que nous versons à chaque talent au moyen d’une contribution financière directe. Les personnes de 10 à 25 ans peuvent bénéficier de cette aide. Nous prenons en considération les demandes relevant du secteur de l’enseignement (hautes écoles spécialisées incluses), de l’artisanat, de la culture et du sport. Nous ne pouvons malheureusement pas donner suite aux demandes émanant de candidats inscrits dans des universités ou des EPF.

Depuis la création de la fondation, le bureau est dirigé dans le cadre d’un mandat par Lauffer & Frischknecht, une société de conseil en communication.

Demandes acceptées et activités

En 2019, le Conseil de la fondation a reçu 254 candidatures, dont 112 ont été acceptées (contre 103 en 2018), pour un montant global de
1 476 000 francs (contre 1 396 000 francs en 2018). Nos aides ont été réparties entre le domaine des arts (29 % environ), du sport (50 %) et autres (21 %, dont talents particuliers). En outre, 142 demandes ont été rejetées.

Le 8 septembre 2019, nous avons décerné pour la cinquième fois le prix Fritz-Gerber-Award au Centre des congrès et de la culture de Lucerne. Nous sommes ravis que notre prix récompensant de jeunes talents pour leurs performances dans le domaine de la musique contemporaine ait acquis une solide réputation. Vous trouverez de plus amples informations sur notre site Internet.

Le Conseil de la fondation

Le Conseil de la fondation se compose de 10 membres, nommés pour une période de deux ans. Le mandat en cours s’achèvera le 31 décembre 2020. Christine Beerli, René Braginsky et Bruno Gehrig ont quitté leurs fonctions le 31 décembre 2019, après de nombreuses années d’activité. Regula Gerber, Stephan Howeg et Urs Rohner ont été accueillis au Conseil au 1er janvier 2020. Urs Lauffer assume la fonction de Président depuis le 1er  janvier 2005.

Le Conseil de la fondation s’est réuni à trois reprises durant l’exercice sous revue. Les séances portent essentiellement sur l’examen des différentes demandes de soutien présentées par le bureau. Le Conseil de la fondation traite également les affaires statutaires (comptes annuels, rapport annuel, rapport de l’organe de révision) et évalue l’efficacité du soutien financier apporté aux jeunes talents. Il analyse l’efficacité de notre travail ainsi que la rentabilité des ressources mises en œuvre par la fondation. Au regard de ces informations et en fonction de chaque cas, le Conseil adapte, au besoin, les principales orientations de notre fondation. Enfin, le Conseil de la fondation gère l’ensemble des questions financières (incluant le contrôle régulier du respect des directives de placement et, le cas échéant, leur redéfinition) et vérifie l’activité du bureau.

Commentaires et perspectives

Les fondations privées conservent un rôle essentiel dans la promotion des talents particuliers. En effet, les jeunes talents et leurs familles sont tributaires du soutien d’institutions ou de personnes privées. Cette action au profit de la société civile ne peut cependant compenser qu’en partie le désengagement des cantons et des communes dans ce domaine, les possibilités financières des fondations privées – notamment de la nôtre – étant limitées.

La fondation finance principalement son activité à partir des revenus de son capital. Pendant l’exercice sous revue, elle a profité de l’évolution favorable du marché boursier et réalisé un gain financier supérieur à 2,1 millions de francs. Nonobstant cet excellent résultat, c’est à notre fondateur Fritz Gerber que revient le plus grand mérite. À l’occasion de son 90e anniversaire, il a fait un don à la fondation en versant 5 millions de francs à son capital. Nous souhaiterions à nouveau lui adresser nos plus sincères remerciements pour son extrême générosité. Au total, nous avons clôturé l’exercice 2019 sur un bénéfice de 5 320 000 francs. Le capital de l’organisation a ainsi atteint la somme de 31,1 millions de francs.

Ainsi, nous pourrons continuer pendant encore longtemps à distribuer le même volume de dividendes, à savoir entre 1,2 et 1,5 million de francs par an.

Présentation des comptes

Depuis 2005, nous présentons les comptes annuels de notre fondation conformément aux normes Swiss GAAP RPC 21. Cette présentation, spécialement conçue pour les organisations d’utilité publique, permet d’assurer un haut niveau de transparence.

Au nom du bureau, je remercie de tout cœur celles et ceux qui nous permettent, grâce à leur aide, de mener à bien notre activité de soutien aux jeunes talents.

Stéphanie Ramel

Chiffres-clés en CHF

Contributions de soutien
2019            1 476 000 CHF
2018            1 396 000 CHF

Capital de l’organisation
2019            31 095 000 CHF
2018            25 695 000 CHF

Depuis sa création en 1998, la fondation a consacré quelque 27 millions de francs à titre de contributions de soutien.